Notre hiver en quelques clichés

Publié le par Louise

La météo nous annonçait une journée de tempête et avec les vents atteignant des pointes de plus de 100km/heure, je suis allée affrontée les éléments pour observer les effets de cette dépression sur l'océan Indien.  La plage de Cottesloe était méconnaissable; je vous remets une photo prise lors de l'évènement "Sculpture by the sea" pour la comparaison.





 

Et cette autre photo prise en sortant de la maison jeudi dernier, démontre bien que les jours se suivent mais ne se ressemblent pas...



       
Blog Widget by LinkWithin

Publié dans Histoire de découvrir

Commenter cet article

monicalisa 09/07/2009 23:59

en effet, quant on voit les deux premières photos tempétueuses et la troisième idyllique, c'est le jour et la nuit !quant au dernier cliché, il est somptueux, les couleurs sont du plus bel effet, un instant magnifique figé sur la pellicule.Bonne continuation et bonne soirée.

Louise 12/07/2009 16:27


Merci de ton appréciation!


Beah 08/07/2009 22:11

Ah les commentaires sont revenus. La différence est impressionnante entre les deux saisons. J'aime les deux, la mer sombre et gonflée de l'hiver, la mer d'azur l'été, la mer me manque dans tous les cas.

Louise 12/07/2009 16:26



Bien d'accord avec toi.  Je me fais le même genre de commentaire sur toute la nature qui nous entoure; chaque jour, chaque mois nous l'a fait découvrir
différente et surprenante.  On ne se lasse jamais de l'admirer.



James 06/07/2009 11:25

On se croirait en Bretagne .....

Louise 07/07/2009 16:58


Alors je m'y plairais car j'aime regarder l'océan gonflé à bloc.


Celine Gaudin 06/07/2009 02:35

Eh bien dis moi Louise, l'hiver a Perth cette annee ca ne rigole pas... J'espere que vous n'avez pas trop froid et que toute la famille va bien! Gros bisous et on vous envoie plein de soleil!

Louise 07/07/2009 16:57


Ne t'en fais pas pour nous, on survit mieux à l'hiver austral dans notre maison de Doubleview.  Le système de chauffage est beaucoup plus adéquat.
 Apporte-toi du soleil au Québec car selon ma famille l'été tarde à s'y installer.