Brochettes de poulet à la grecque

Publié le par Louise

Quand nous étions à l'université Martine et moi, nous allions de temps en temps manger un pikilia pour 2 et de partager une assietté de brochette de poulet au Jardin de Panos sur la rue Duluth à Montréal.  Depuis cette époque (qui devient de plus en plus lointaine avec l'âge) on se rappelle le goût de ces soirées ou on mangeait super bien et à petits prix.  
Un peu plus tard, lorsque j'ai commencé à enseigner, une de mes bonnes collègues, Diane m'avait donnée la recette de la marinade à brochettes de poulet à la grecque qui depuis fait le régal de ma famille et de mes amis.
Donc directement tiré de mon recueil de recettes voici la très simple marinade de brochette de poulet à la grecque (pour vous mes lecteurs du Québec qui avez commencés la saison du barbecue voici LA recette à faire et à refaire)




 Marinade à brochette

Pour 6 poitrines de poulet coupés en cube
Mélanger
  • environ 250 ml (1 tasse d'huile)
  • 4 gousses d'ail hachées finement
  • 3 cuil. à soupe de base de poulet en poudre (Knorr) ou liquide (Bovril)
  • 2 cuil. à soupe d'épices à steak (de type Montréal qu'on retrouve ici dans les étalages d'épices...je ne pensais pas qu'on avait cette épice en renommée) ou grecque (Lester)
Laisser mariner pour au moins 24 heures.  Enfiler sur des broches pour une cuisson variant de 20 à 30 minutes selon la taille des cubes.
* Si vous désirez alterner les cubes de poulet avec des légumes ( poivron, oignon, champignon), il serait préférable de les faire blanchir pour éviter de les brûler pendant la cuisson des brochettes sur le barbecue. 

 

Commenter cet article

monicalisa 20/07/2009 21:11

une bien délicieuse recette qui donne envie c'est simple à réaliser et cela doit être fameux !bisous et bonne soirée... et bonnes vacances si tu n'es pas encore partie.Amitiés. Monique

Louise 08/08/2009 07:20



Bou hou!  elle se sont terminées la fin de semaine dernière et ont été idylliques.  Les photos devraient être sur mon blog bientôt.



Hélène Lajeunesse 17/06/2009 04:04

Oh! Que d`ouvrage que des brochettes!!! La fainéante en moi en est rendue à mariner  toutes entières les suprêmes poitrines, de les griller encore toutes entières et de les servir simplement tranchées généreusement. Je m`en confesse et vous admire toutes!

Louise 17/06/2009 13:22


À mon tour de passer à la confession, généralement je fais comme toi et marine en entier les poitrines.  Après tout, il faut bien les utiliser ces ensembles de
couteaux à steak!


Beah 08/06/2009 17:04

Je me suis rendue compte qu'on utilisait beaucoup les marinades ici. Je vais profiter de ta recette pour m'y mettre. Est-ce que pendant la cuisson, il faut arroser la viande avec la marinade?

Louise 11/06/2009 11:06


Pas besoin d'arroser pendant la cuisson car la marinade a eu le temps d'imbiber la viande.  Attention cependant lorsque tu cuis  sur le barbecue car les
flammes prennent plus facilement en raison de l'huile.  Ici le bonheur avec les barbecues c'est que nous avons un côté avec des grilles et l'autre avec une plaque de fonte.  Au Québec
lorsqu'on cuisait ces brochettes on utilisait un plateau d'aluminium conçu pour le barbecue qu'on peut se procurer dans les grands supermarchés.


Marie 08/06/2009 15:59

C'est bizarre, j'ai appris dernièrement que c'est les épices à steak Montréal qu'on utilisait pour les brochettes grecques... Les secrets de la cuisines ne sont pas tous sophistiqués qu'ils ne paraissent......

Louise 11/06/2009 10:46


Donc elles sont vraiment renommées ces épices.  Qui l'eut cru?