THE Melboune cup

Publié le par Louise

cheval-116.gif
Hier, toute l’Australie vivait au rythme de la fameuse Melbourne cup . Cette course de chevaux est disputée à Melbourne bien sûr mais les effets s’étendent dans toutes les grandes villes australiennes.  
Il y a un an, je travaillais pour la première fois à la cantine de Scotch College et les mamans avaient organisées un pari entre elles. Comme ma compréhension de l’anglais et des us et coutumes australiens étaient déficientes , j’avais participé au pari sans trop comprendre et eu la surprise de remporter la deuxième place avec le cheval qu’on m’avait attribué au hasard ; la chance du débutant !
Cette année, j’avais oublié toute cette frénésie jusqu’à ce que nous décidions maman et moi à nous rendre dans une boutique de laine de la banlieue voisine, Subiaco sur la très fréquentée Rokeby road. 
Les restos « in » de cette rue étaient bondés d’élégants monsieurs , de chapeautées madames  ainsi que d’une junte de demoiselles en robes « écourtichées » au décolleté plongeant parfois jusqu’au nombril et montées sur des talons vertigineusement hauts.  Toute cette faune réunie pour la Melbourne cup et ce dès l’heure du lunch. J’ai appris aujourd’hui que dans l’état de Victoria ou se trouve la ville de Melbourne, ce mardi fait parti des congés fériés.
Il parait que cette édition de la course a donné un grand spectacle aux amateurs. Pour nous également d’un autre ordre ; en se promenant sur Rokeby road.     

Publié dans Histoire de découvrir

Commenter cet article

Beah 07/11/2007 14:41

Pas facile à porter partout les chapeaux (ni les talons hauts en ce qui me concerne), mais très chics !

Louise 07/11/2007 14:46

Je ne me considère pas assez mondaine pour apprécier toutes ces frivolités vestimentaires; vive le jeans et les chaussures à talons plats!

cecilia 07/11/2007 09:49

Pas mal les chapeaux, cela lui va assez bien à votre maman

Louise 07/11/2007 14:50

Un port de reine ma petite maman!